Le réveil de loeildutako

05 octobre 2014 •••

N’est pas mort ce qui semble à jamais dormir, en d’étranges éternités même l’oeildutako peut revenir !

animation gif reveil loeildutako

N’est pas mort ce qui semble à jamais dormir.
En d’étranges éternités même l’oeildutako peut revenir.

Sous de sombres torii noirs,
une masse viscérale momifiée,
de toute sa hauteur et de son savoir,
semble en silence me dévisager.

Ce poulpe, ce Tako dispose du pouvoir,
d’extraire de toutes choses la vénusté.
Longtemps disparu des mémoires,
le temps est venu de le réveiller.
Je tranche de ma lame sans m’émouvoir
ce poil géant profondément incarné.
Et d’un dernier coup de fendoir
je libère ses huit bras prisonniers.

Dans un chuintement poisseux commencent à se mouvoir,
ses longs tentacules transis d’immobilité.
Je fixe cette espèce de cartilagineux flemmard.
Et de son oeil unique, il acquiesce avec humilité.

Si d’aventure son poil de nouveau venait à l’engloutir.
Lui et ses pustules mimétiques : « Vous pouvez aller croupir ! »

« Chroniques du Japon » de David Michaud : Le réveil de loeildutako.

 

Bonjour tout le monde et bienvenue sur la V3.

L’oeildutako sors enfin de sa stase.
Ça va faire quelques heureux.
Dont une personne : David (Michaud) qui m’a encouragé depuis plus 2 ans pour relancer ce blog.
David c’est l’efficacité à son maximum, il dit, il fait et il adapte.
Moi, je fais du mind mapping et je lance le projet si les étoiles sont bien alignées, si c’est un lundi, un jour impair d’une année bissextile, un soir de pleine lune après un typhon.
Tous les procrastinateurs de la planète viennent de sourire.
Et j’ai pleins d’excuses…

Créer un blog lorsque je suis arrivé à Hiroshima en août 2011 avait ce caractère un peu obligatoire car il était important de me faire connaître. Vous savez, référencement, rebonds, visibilité, mot-clés etc.
Alors j’ai commencé en novembre 2011 et puis je me suis vite rendu compte de la difficulté de ne pas glander sur le net en mangeant des pocky et en buvant du CClemon avec du Maximum The Hormone  produire des articles (si possible avec du fond) et ce, régulièrement, pour être bien référencé.
Cela demande du temps, de la discipline, pour certains du recopiage ou de la veille c’est vous qui choisissez.
Bref j’ai essayé mais cela n’aura pas duré longtemps.
Six mois plus tard pour la deuxième version du blog j’ai bien tenté le coup de la résurrection en vous servant la technique de « une photo par jour  » ou « les photos de la semaine ».
Ce fût, à mon avis un triste aveu de faiblesse.
Puis j’ai mis le blog en maintenance.
Et deux années se sont écoulées.

Car dès le début j’ai du parcourir tous les jours, de long en large Hiroshima et Miyajima.
J’avais tout à apprendre, tout à comprendre et tout à découvrir. Et surtout ébaucher un Safari qui tienne la route !
Et j’ai préféré passer du temps dehors plutôt que devant mon ordinateur.
Je vivais mon rêve, je vivais au Japon.

Alors pourquoi maintenant ?

Je pense que ces trois premières années au Pays du Soleil Levant m’ont permis d’évoluer et de m’épanouir pleinement à tous les niveaux.
Personnellement : je commence enfin à me sentir « chez moi » à Hiroshima et à Miyajima. J’espère y fonder ma famille, et réaliser le rêve de ma femme en l’aidant à ouvrir sa pâtisserie.
Professionnellement : Je fais un travail que j’adore et je m’améliore de jours en jours.  J’espère donc continuer à faire vivre et découvrir ma ville et mon île au travers de mes Hiroshima Safari. Je me permet l’emploi de déterminants possessifs car j’estime l’avoir mérité avec tout le travail et la passion que j’ai fourni depuis 3 années et puis avec minimum de 100 jours par an sur Miyajima c’est moi le boss !
C’est une spirale positive qui m’ouvre de nouveaux projets…
J’ai également pu trier ma tonne de clichés amassée. Sans parler d’une certaine maturité photographique, où je commence enfin à  apprécier mes photos.
Du coup j’ai des choses à montrer et à raconter à ma façon sans me soucier d’un quelconque  » diktat analytique « .

Et ça tombe bien car Angelo (Di Genova) me disait récemment :
–  » Il faut que tu prennes du plaisir, fais ce dont tu as envie, de la façon dont tu en as envie sans suivre un modèle particulier, sinon inexorablement, tu t’exposes à sombrer dans les affres d’une page blanche maculée de ton désarroi masquant une appréhension profonde d’une privation de reconnaissance ».
Après « sinon » c’est mon interprétation.
Le mot était lâché : plaisir. Prendre du plaisir.

Le plaisir de vous montrer à travers mes photographies qu’il y a bien plus à découvrir et à comprendre que la bouillie prémâchée que l’on vous ressort inéluctablement à chaque article sur Hiroshima.
Et là j’entends David (l’oeil de Sauron) qui me susurre délicatement  » Comment les gens peuvent le savoir si tu ne leur montres pas, ça fait 2 p#@!n d’années que je te le répète ! Il y a encore des gens qui ne savent pas que Miyajima est à 25 min en train de Hiroshima.  »
Et là je dis :
– « C’est pas faux, mais j’ai laissé tombé Lightroom 5 pour Capture One Pro alors avant de publier mes photos, je veux bien maitriser le soft. »
Et Angelo dit :
–  « C’est vrai que Yann a pris son temps, mais si il a trouvé une façon de s’exprimer qui lui est propre c’est cool. De plus si on switche aussi, il nous expliquera. »
–  « Merci le Suisse ! »
J’appelle Angelo « le Suisse » car il est neutre quand il s’agit de prendre des décisions et sait apporter l’harmonie à notre groupe.
Si vous pouviez assister à nos briefings skypesque sur le design où la démocratie n’existe pas. Vous avez intérêt à avoir de l’argumentation face au pragmatisme de David. Et c’est là qu’Angelo fais le job, il propose un consensus et tout le monde est content. Je pense surtout que le design est le cadet de ses soucis !
Il faut savoir qu’Angelo est très diplomate tant que le sujet ne touche pas Osaka et tout ce qui a pu y naître. Sinon gare à ce que vous allez dire ! L’air que vous respirez au Japon est fabriqué à Osaka !
Oui, nous souffrons du syndrome de l’appropriation.
Mais on peut se le permettre.

On fait une bonne équipe de choc !

Me voilà donc serein d’être libéré de contraintes.
Avez-vous remarqué le poème d’introduction, cette une chose que je n’aurai point faite avant de peur de dérouter le lectorat cible.
Qu’en avez-vous pensez ?

Et voici les quelques nouveautés de cette v3.

– Des photos de 990 pixels pour mieux les apprécier.

Le grand torii du sanctuaire d’Itsukushima sur l’île de Miyajima. Photo prise au grand angle 12mm.

 

Le parfum léger des fleurs de cerisiers flâne alors que le soleil se couche.

 

– Et les émotako. Des émoticônes en forme de tako bien choupi que j’ai dessiné pour vous donner envie de commenter même si vous n’avez rien à dire.

Ils sont beaux les emotako de l’oeildutako !

Perso, je suis fan de :zombie: et de :stress: et de :pervers: et de :vener: et de XD

Voilà pour l’emballage.

Je vous dis donc à bientôt !

Yann

 

 

29 commentaires pour “Le réveil de loeildutako”

Laisser un commentaire

:love: :kawaii: :stress: T_T *_* :pervers: :vener: XD ^_^ :-p (-_-!) 8-) >_< :sensei: :cry: :zombie: :-) :-( ;-) :rouge: :jaune: :vert: :bleu: :rainbow: more »